Les malades et les soignants demeurent les invisibles de notre société et de notre système de santé

Effacer la douleur ?
5 août 2019
Show all

Les malades et les soignants demeurent les invisibles de notre société et de notre système de santé

« Les maladies psychiatriques touchent 20 % de la population. » Ingram / Photononstop

Début juin, l’Académie nationale de médecine a adopté un rapport appelant à une mobilisation nationale pour soigner les maladies mentales. Des membres du groupe de travail qui l’ont préparé évoquent ces enjeux dans une tribune au « Monde ». Espérons que se soit l’occasion de donner enfin à l’Art thérapie la place qu’elle mérite en France et que nous rattrapions l’immense retard que nous avons par rapport aux pays anglo-saxon ! D’abord pour les personnes concernées, car parler de maladie psychiatrique, c’est mettre une frontière rassurante qui séparerait les gens dit et jugé « normaux » des personnes dit et jugé « fragiles ». C’est ainsi nier la fragilité de chaque être humain et nier l’humanité des personnes en souffrance. Il est temps que la société française sorte de son déni rassurant et regarde la situation avec calme et maturité.
Voir l’article du Monde

Comments are closed.