Bonne année avec l’Art-thérapie !
15 janvier 2019
Les malades et les soignants demeurent les invisibles de notre société et de notre système de santé
11 septembre 2019
Show all

Effacer la douleur ?

Effacer la douleur ?
Comment l’Art thérapie permet-elle d’apprivoiser sa souffrance ? Cette émission de France Culture permet de faire le point sur les avancées scientifiques. L’étude du cerveau est en plein essor : les neurosciences, la psychiatrie et d’autres approches cernent son fonctionnement. Nous avons souhaité aborder les plus récentes découvertes de ce domaine avec Serge Perrot, rhumatologue. Les quelques personnes qui naissent avec une absence congénitale du phénomène douloureux sont-elles plus heureuses dans leur vie ? Non, car elles sont en danger. Est-ce à dire que la douleur est nécessaire voire rédemptrice ? La douleur est dans le cerveau et nulle part ailleurs, nous dira le professeur Serge Perrot. A propos de l’analgésie congénitale : insensibilité à la douleur, on pourrait penser que c’est bien de ne pas ressentir la douleur mais dans les familles qui souffrent d’analgésie congénitale, il y a des risques pour que des enfants présentent des troubles du développement ou de l’adaptation. La douleur c’est : « j’ai mal ! », et la souffrance c’est : « je suis mal ! » . Et dans cette douleur on va bien distinguer deux situations qui n’ont absolument rien à voir : la douleur aiguë (après une chirurgie, un traumatisme, une métastase d’un cancer) pour laquelle il faut absolument donner des médicaments en fonction de l’intensité de la douleur et la douleur chronique qui, elle, n’a rien à voir. L’idée ce n’est absolument pas de comparer la douleur d’une personne à l’autre, l’idée c’est de se comparer à soi-même […] L’échelle (notée de 1 à 10) est individuelle et personnelle.

Comments are closed.